C’est décidé en 2015, je cours !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Nouvelle année rime avec nouveau départ et l’envie de se remettre à courir est certainement commune à plusieurs personnes. Pour que cette résolution ne se transforme pas en accident de parcours, le choix des équipements est particulièrement important

Run 4, la start-up spécialisée dans le running, a mis au point un vélo d’entraînement qui empêche de se blesser : le Bionic Runner.

Le Bionic Runner donne aussi la possibilité aux coureurs de poursuivre leur séances de préparation même en cas de blessure. Pour ses 40 ans Mélanie long s’était promise de courir le Marathon de New York, c’est pour elle tant un défis qu’un accomplissement personnel. Mais une série d’entorses à la cheville viennent assombrir le tableau. Son corps réagit au stress de l’événement et aux différentes tensions liées aux séances d’entraînement. Avec l’utilisation du Bionic Runner Mélanie réalise qu’elle ne ressent aucune douleur au niveau de ses chevilles et mêmes de ses genoux. Parallèlement elle sent ses muscles travailler et se renforcer. Grâce au Bionic Runner son rêve n’a pas été jeté aux oubliettes.

Selon Steve Cranitch, le fondateur de Run4, l’histoire de Mélanie est tellement courante dans la communauté des runners. Ce sont d’ailleurs ces expériences qui ont poussé Run 4 à développer le Bionic Runner. L’utilisation de chaussures adaptées ne suffit pas à éviter ou faire baisser la proportion des blessures. Il faut aussi que cette prévention soit possible au cours même de l’entraînement de course à pied ; c’est ce qu’offre le Bionic Runner.

Run4 est une start-up australienne qui propose des articles de running. L’entreprise lance actuellement le Bionic Runner, un vélo dédié à l’entraînement de course à pied.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »