Bionic Runner, le vélo australien finit sa course en 5 jours au lieu de 30

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le Bionic Runner, financé en à peine cinq jours, sur la plateforme de crowdfunding kickstarter révolutionne l’entraînement de course à pied.

Un financement participatif fructueux

Lyon, décembre 2014 — Parti d’Australie le Bionic Runner fait une entrée fracassante sur la scène internationale et rencontre un véritable succès sur kickstarter, un site de financement participatif.
Dès le cinquième jour de la campagne l’objectif financier a été atteint ; en moins, de 24 heures la somme a été doublée. Les créateurs du vélo d’entraînement sont eux même surpris de cet engouement. « Nous avons passé quatre ans à concevoir et peaufiner le Bionic Runner. En voyant l’accueil que lui fait la communauté des coureurs, à un niveau mondial, nous sommes émus. Pour nous, c’est un rêve qui devient réalité.» déclare Steve Cranitch.

Le Bionic Runner

Le Bionic Runner est un vélo d’entraînement spécifiquement conçu pour la course à pied. Il élimine les impacts tout en permettant de reproduire exactement le mouvement du corps en course. Cela est d’ailleurs ce qui le différencie des vélos elliptiques. Lors d’une course conventionnelle on est 60% du temps en l’air et 40% du temps au sol. En reproduisant ce processus le Bionic Runner fait travailler, à l’identique, les muscles et
génère un effet de course réel. Cette découverte est le fruit de quatre années d’études complètes, sur le mouvement de course, menées par Henry Thomas et Steve Cranitch, les fondateurs de Run 4, l’entreprise à l’origine du Bionic Runner.

Réduction des blessures

Le Bionic Runner possède une chaîne cinétique fermée. Ceci élimine les risques de blessures liées aux impacts de fatigues et aux hyper-extensions, souvent responsables des tendinites, déchirures musculaires et douleurs articulaires.
Selon Steve le Bionic Runner permet de s’entraîner plus intensément que ce qu’il est possible de faire lors d’une course conventionnelle. Cela augmente la force, l’endurance et les capacités physiques. Steve précise que « le jour de la course on n’est pas seulement en forme, on est plus performant».

Déjà distingué

Le Bionic Runner a déjà fait l’objet de publications dans la presse spécialisée. Une étudedu Australian Journal of Strength and Conditioning ( journal australien du renforcement et de la condition physique) confirme les propriétés de réduction de blessures et de reproduction du mouvement de course.

Run4 est une start-up australienne qui propose des articles de running. L’entreprise lance actuellement le Bionic Runner, un vélo dédié à l’entraînement de course à pied. Il est disponible sur kickstarter jusqu’au 31 décembre 2014.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »